Handball – Histoire et Informations

Handball – un terrain de jeu rectangulaire de 40×20 m, un ballon de jeu en cuire ou de matière plastique avec un périmètre de 58 à 60 cm et un poids de 425 à 475 grammes, 14 joueurs et deux arbitres – est l’un des sports d’équipe les plus rapides, les plus difficiles et les plus excitants dans le monde.

Une équipe de handball consiste d’un gardien de but et six joueurs de champ qui forment la formation de base, ainsi que jusque sept remplaçants qui peuvent être changés facultativement durant le match, mais seulement dans la zone désignée pour les changements. Les joueurs de champ sont autorisés de toucher le ballon de handball non seulement avec leurs mains, mais avec toutes les parties du corps qui sont au-dessus du genou. Il y a, cependant, une distinction entre la capture et le dribble. Les joueurs de champ peuvent faire seulement trois pas avec le ballon sans dribbler et le tenir en main seulement trois secondes. En cas d’une violation de ces règles, le jeu est arrêté par l’arbitre et repris avec un lancer franc pour l’équipe adverse.

Le gardien du but au handball doit être dans des vêtements différents des joueurs de champ et peut défendre les ballons lancés en direction de but dans la zone de but avec tout son corps.
La zone de but est une zone devant le but, ou seulement le gardien de but peut entrer (ainsi que les joueurs défendants, à condition qu’ils en font aucun avantage). Si un joueur de l’équipe attaquante est entré dans la zone de but, le jeu est interrompu par les arbitres et redémarré avec un lancement de l’équipe qui défend. La zone de but est formé par deux quarts de cercle avec un rayon de six mètres autour de chaque coin arrière intérieure des poteaux de but et une ligne parallèle au but de six mètres de distance. Le gardien de but peut également quitter la zone de but, mais pas avec un ballon sous contrôle. Car, en principe, chaque joueur de l’équipe peut être utilisé comme un gardien de but, particulièrement dans les matchs serrés peu avant la fin on utilise souvent un gardien comme un joueur de champ ou on utilise un joueur de champ pour la part de gardien de but, mais qui doit être identifiable visuellement en conséquence.

Le but du handball est de mettre le ballon dans le but de l’équipe adversaire et de marquer plus de buts que l’adversaire à la fin du match. Les buts du handball ont trois mètres de largeur et deux mètres de hauteur et doivent être soit fermement ancrée dans le sol ou sur le mur derrière eux. En outre, les poteaus et la barre transversale doivent être de la même matière et marquée des trois côtés visibles de la surface de jeu avec deux couleurs contrastées distinctement. Les buts du handball doivent également avoir des filets et ils devraient, afin d’éviter de confondre des situations de but, être montés de telle sorte qu’un ballon lancé dans le but reste dans le filet.

Le temps de jeu du handball est de deux fois 30 minutes, le temps n’est pas arrêté pour les interruptions de jeu, à moins que c’est expressément prévu par les arbitres d’arrêter. Entre les deux moitiés du jeu, il y a une pause de dix minutes et le mi-temps et la fin du jeu sont affichés par le chronométrage par un signal acoustique. Chaque équipe a le droit d’un time-out d’équipe par moitié de jeu, dans certaines ligues ou des compétitions même trois time-outs par match sont possibles, d’un temps d’une minute. Cependant, un tel time-out d’équipe peut seulement être prix, lorsque l’équipe est en possession de balle et que le responsable de l’équipe signalise cela au chronométreur qui arrêtera le jeu immédiatement par un signal sonore.

Fondamentalement, les matchs nuls sont possibles au handball. Dans les matchs où une décision doit être apportée, en particulier dans les tournois, il n’y a pas de matchs nuls. Si un match termine donc en égalité après le temps régulier de 2×30 minutes, une prolongation de 2×5 minutes est joué, avec une pause d’une minute. Si le match de handball n’est pas encore décidé après le temps supplémentaire, c’est à dire il y a encore égalité, le gagnant doit être déterminé dans une séance de lancers au but. Initialement, cinq joueurs par équipe sont fixés pour effectuer en alternance les lancers de sept mètres sur un but préalablement défini par les arbitres. Si après dix lanceurs il n’y a pas encore de gagnant, les tirs au but sont continués avec des tirs d’un joueur contre un autre, jusque il y a un gagnant.

Généralement les lancers de sept mètres qui sont la version spécifique du pénalty dans le handball sont beaucoup plus souvent que les variations correspondantes dans le football ou le hockey. Donc, un lancer de sept mêtres est toujours décidé au handball si un adversaire est empêché par un défenseur (de tout type) d’une occasion manifeste de but. En raison de la caractéristique dynamique du jeu de handball ainsi toutes les deux équipes obtiennent lors d’un match de handball généralement plusieurs lancers de sept mètres. Ceux-ci peuvent ensuite être exécuté par n’importe quel joueur et chaque équipe a généralement un spécialiste de sept mètres, qui s’applique à la fois pour les lanceurs et pour les gardiens qui sont souvent modifiés dans les lances de sept mètres. Comme variante atténuée des sept mètres il y a au handball les lancers francs. Tels sont toujours imposée si une faute est généralement au moins pénalisé neuf mètres du but. Le joueur ou l’équipe contre laquelle ou lesquelles une violation des règles est signalé par l’arbitre doivent immédiatement lâcher le ballon et l’équipe adverse peut immédiatement effectuer un coup franc au point de la violation des règles pour continuer le match.

Les lancers à sept mètres, lancers francs et toutes les autres décisions dans le handball sont pris par deux arbitres égalitaires qui ont une assez grande marge de manœuvre dans la gestion d’un jeu par rapport à d’autres sports. Leurs responsabilités générales consistent notamment à assurer l’équité et bien sûr le respect des règles du jeu sur le terrain et au-delà. Pratiquement, un arbitre agit normalement comme un arbitre de champ, l’autre comme la ligne de but. Destiné à assurer avant tout que les actions de jeu peuvent être évalué des deux côtés de la situation de jeu.

Bien que le handball est créé comme un jeu physique et que le contact physique n’est pas principiellement interdit, les actions contre le corps de joueurs adverses sont admis que dans un contexte très limité. En conséquence, il est en fait seulement autorisé à bloquer le corps de l’adversaire, parce que les actions telles que le démarrage, l’accrochage, la détention, pousser l’adversaire ou similaires peuvent être soufflées normalement immédiatement par les arbitres et punies avec un lancer franc ou lancer de sept mètres. En outre, les arbitres du handball peuvent utiliser un système de sanctions progressif en cas de violations des règles particulièrement fortes, c’est à dire généralement au dures ou brutales actions, ou du moins ceux qui sont perçus par les actions des arbitres (contre les corps d’autres joueurs).

Ce système de sanctions progressives prevoit d’abord à la première infraction grave, un avertissement, qui est indiqué par un carton jaune, avec la condition que seulement trois avertissements et cartons jaunes peuvent être sanctionnés par équipe. Une fois les trois avertissements / cartons jaunes ont été utilisés contre une équipe, les arbitres ont accès aux sanctions de deux minutes contre des joueurs individuels. Pour une violation des règles particulièrement grave, une telle sanction de deux minutes peut être prononcé avant qu’une équipe a obtenu leur avertissements / cartons jaunes. Si un joueur proteste particulièrement véhémente contre une sanction de temps de 2 minutes, une sanction de 2+2 minutes peut lui être imposée. Si il a également offendu l’arbitre ou les arbitres, même la disqualification peut être prononcée contre lui en plus de la sanction de 2 minutes.

La disqualification, qui est signalé par les arbitres par une carte rouge, est la plus dur sanction dans le handball et vient seulement avec des violations des règles spécialement définis, comme l’insulte de l’arbitre ou une faute qui présente un danger pour la santé, ou à la troisième sanction de 2 minutes contre le même joueur. Une disqualification a pour conséquence que l’équipe concernée doit jouer deux minutes avec un homme de moins et que le joueur exclu ne peut plus être utilisé dans le match. Dans le cas d’une disqualification particulièrement grave, l’arbitre peut aussi écrire un message qui peut résulter dans une suspension du joueur pour plus de matchs.

En raison du style près du corps du jeu, c’est dans le handball la règle plutôt que l’exception que ces sanctions décrites sont effectivement imposées, et surtout vers la fin d’un jeu de handball, les équipes sont donc souvent décimées numériquement.

 Tellement en forme hautement comprimé pour un des plus difficiles et les plus excitants sports d’équipe dans le monde. Dans un autre texte sur le handball nous alons jeter un oeil sur l’histoire de ce sport fascinant, sa distribution, les ligues les plus fortes ainsi que l’offre de paris correspondante sur Rivalo, qui est, comme les offres habituelles de cotes, très attractifs.