Hockey sur Glace – Paris sportifs & Histoire

Le hockey sur glace comme tel a probablement débuté en Canada entre 1840 et 1875, où les autochtones connaissaient déjà à l’époque de la colonisation par les européens, tout d’abord les Français, puis les Britanniques, divers jeux de balle. Tandis que le mot hockey vient du Français et signifie approximativement «bâton tordu», c’était des soldats britanniques au milieu du XIXe siècle qui apportaient un jeu de leur terre natale appelé Shindy, à l’origine celtique et joué avec des bâtons et une balle, vers le Canada ou le jeu etait joué sur la neige et la glace grâce aux conditions qui prevalaient.

Au départ seulement joué par des soldats, des étudiants du Montreal, la plus importante ville au Canada dans ce temps, venaient aussi et développent des règles fixes pour le nouveau sport sur glace. Bientôt des ligues plus ou moins fixe ont été formé et le premier match de hockey sur glace dans une salle avec des règles fixes a eu lieu au patinoir de Victoria en 1875 à Montréal. De là ou de l’Est du Canada/Québec se propagait ce nouveau jeu sur glace dans les décennies suivantes dans d’autres pays, mais surtout au Canada, où il est rapidement devenu le sport national incontesté. Après l’Europe, l’idée du hockey sur glace venait à la fin du XIXe siècle et prenait pied dans les pays où les conditions climatiques etaient bon pour les matchs sur glace, c’est-à-dire la Scandinavie et les Alpes.

Ainsi une culture forte de hockey sur glace a évolué tout en particulier en Suède, Norvège et Finlande ainsi qu’en Allemagne, l’Autriche et la Suisse et plus tard dans l’ex-Union Soviétique, ainsi que dans certains Etats de l’ex-bloc soviétique, en Tchécoslovaquie. Les pays nommées font partie avec le pays patrie de hockey, le Canada, les États-Unis et la Russie comme successeur de l’Union soviétique et la Tchécoslovaquie, des meilleures ligues et nations de hockey sur glace sur la planète.

Donc ce qui a commencé au milieu du XIXe siècle au Canada, est devenue aujourd’hui, au moins dans l’hémisphère Nord, un des plus populaires sports d’équipe, qui attire des milliers de spectateurs dans les salles et réalise en même temps des millions. L’association de hockey sur glace internationale, qui a été fondée en 1908 à Paris et réside maintenant à Zurich, International Ice Hockey Federation (IIHF), consiste en 2015 de 72 membres de tous les continents, dont 56 membres et 14 membres associés, y compris avec le Maroc une seule équipe d’Afrique, qui n’ont pas d’association nationale de hockey sur glace, et le Chili et la Namibie qui participent seulement aux compétitions de hockey sur rollers organisées parl’IIHF. En dehors des compétitions de hockey sur rollers plutôt insignifiants, l’IIHF est aussi responsable pour l’organisation d’évènements beaucoup plus importants, comme les championnats du monde de hockey sur glace pour femmes et hommes et pour le classement des nations de hockey sur glace.

Depuis 1920, les championnats du monde de hockey sur glace masculins sont disputés et organisé par l’IIHF chaque année, le premier championnat du monde de hockey sur glace pour femmes a été réalisé en 1990. Bien qu’aucun championnat du monde de hockey sur glace a eu lieu dans les années de la seconde guerre mondiale, pour des raisons compréhensibles, dès le début des années 50 le nombre de nations de hockey sur glace augmentait, donc ce n’etait plus possible de laisser tous les nations atteindre le même championnat du monde. L’IIHF décide alors en 1961, par rapport a la qualité des nations de hockey sur glace, d’établir des différents classes de championnat – A-, B – ou C – puis, en 1987, même une classe D etait introduit avec une promotion et relégation entre les groupes. Au début du XXIe siècle, ce mode a été adapté à nouveau aux conditions modifiées et depuis, le champion du monde de hockey sur glace est décidé dans la Top-Division, ou les meilleurs 16 nations du hockey sur glace jouent. En dessous, on joue dans deux divisions avec six équipes dans chacune pour la Division I, dont les deux meilleures équipes de seront promovées en Top-Division, et en Division II, ou les deux meilleurs équipes seront promovées en Division I. La division III, où tout nouvelles équipes ou équipes ré-intégrants devront démarrer, est alors seulement formé d’un échelon avec six ou, si nécessaire, plus d’équipes. La division des équipes pour les championnats du monde de hockey sur glace pour les femmes et les jeunes est analogue à celle des hommes.

Sauf les tournois olympiques qui sont seulement disputés toutes les quatre ans, les championnats du monde sont l’apogée de la saison annuelle de hockey sur glace au niveau de l’équipe nationale pour hommes. Chez Rivalo, vous trouvez une grand offre de paris avec des cotes attractives pour les championnats du monde de hockey sur glace qui sont normalement disputés en mai (en tenant compte du calendrier de la NHL). N’importe que vous pariez avec des paris à long terme, des paris spéciaux ou nos paris en direct avec beaucoup de tension, à l’avance et en particulier pendant le championnat du monde de hockey sur glace, les amateurs de paris et de l’hockey sur glace trouveront leur compte sur www.rivalo.com. Le prochain championnat du monde de hockey sur glace se déroule entre le 1er et le 17 mai en République tchèque et les bookmakers de Rivalo commencent déjà dans les jours qui viennent avec leurs préparations correspondantes.

Les Nations avec le plus de succès dans les championnats du monde de hockey sur glace chez les hommes sont la Russie ou l’Union soviétique avec 27 titres, le Canada avec ses 24, la République tchèque ou la Tchécoslovaquie avec 12 succès et la Suède, qui a gagné le titre de champion du monde de hockey sur glace neuf fois jusqu’à présent. En outre, la Finlande et les États-Unis ont été champion deux fois et le Royaume-Uni et la Slovaquie une fois. Aux 15 championnats du monde de hockey sur glace précédemment disputées pour les dames, il y avait que deux gagnants, dix fois les Canadiens sont devenu champion du monde et cinq fois les États-Unis.

Encore beaucoup plus important que les championnats du monde, particulièrement en Amérique du Nord, sont les célèbres tournois olympiques de hockey sur glace qui sont disputé seulement tous les quatre ans. En premier lieu, pendant plusieurs années déjà les grands nations du hockey sur glace ne rassemblent pas leurs meilleurs joueurs pour les championnats du monde. Ceci est causé par les play-offs en mai dans la Ligue nationale de Hockey d’Amérique du Nord NHL, de loin la meilleure et la plus prestigieuse Ligue du hockey sur glace, et la plupart des vedettes du hockey sur glace international jouent encore dans la NHL ou dans les play-offs de la NHL durant les championnats du monde. Cela s’applique bien sûr avant tout sur les joueurs des États-Unis et du Canada, et ces nations participent normalement aux championnats du monde avec une équipe de joueurs de collège garni avec quelques uns, généralement pas les meilleurs joueurs de la NHL. Mais parce que maintenant presque toutes les superstars européennes de hockey sur glace jouent en NHL, ce phénomène s’applique aussi pour les plus grandes nations de hockey sur glace européens comme la Suède, Finlande, République tchèque, la Slovaquie et un peu moins la Russie.

La nation avec le plus de succès dans le tournoi olympique de hockey sur glace, pour lequel maintenant la NHL est interrompu afin que les nations les plus forts peuvent s’affronter sur la glace, est le Canada avec neuf médailles d’or olympiques, suivi de la Russie ou l’Union soviétique avec huit médailles d’or. Les États-Unis et la Suède suivent avec une distance respectable, avec chacun deux victoires olympiques, puis la Tchécoslovaquie ou la République tchèque avec une médaille d’or olympique. Même si le prochain tournoi olympique de hockey sur glace aura lieu dans trois ans, c’est déjà assuré qu’il y aura un énorme offre de hockey sur glace avec cotes attractifs chez Rivalo pour les amateurs de l’hockey sur glace avec une affinité pour les paris.

Le plus fort et en même temps plus prestigieux championnat de hockey sur glace comme précédemment mentionné, est la Ligue nord-américaine de Hockey ou en court NHL. Dans la ligue existant depuis 1917, un total de 30 équipes de hockey sur glace joue, parmi eux 23 des États-Unis et sept du Canada, dans deux conférences et quatre divisions pour la Coupe Stanley, le non plus ultra dans le hockey sur glace au niveau des clubs.

Dans ces dernières années, la ligue continentale KHL a gagné d’importance dans le hockey sur glace internationale, comme première ligue Russe, mais avec aussi des équipes du Kazakhstan, de la Slovaquie, la Finlande, le Bélarus, la Lettonie et la Croatie. En saison 2014/2015, un total de 27 équipes jouait dans deux conférences et quatre divisions pour la Coupe Gagarin-(nommé d’après le cosmonaute). La KHL a évolué vers la deuxième Ligue dans le monde depuis sa création en 2008 après la NHL et en particulier des joueurs de la Russie et des autres nations de l’ex-Union soviétique font maintenant leur argent dans la KHL, plutôt que dans la NHL.

Outre de la NHL et la KHL, avec une distance respectable, suivent des autres ligues fortes comme la DEL Allemande, la Ligue nationale Suisse A, la Svenska Hockeyligan Suédoise, la SM-liiga Finlandaise et la Ligue tchèque, qui attirent des milliers de fans de hockey sur glace dans les salles pour chaque match.

Pour toutes ces ligues de hockey sur glace, les amateurs du hockey sur glace trouvent une offre complète de paris avec des cotes très attractives sur www.rivalo.com. Parce que peu importe que ce soit pour les paris à long terme sur la victoire de la Coupe Stanley ou le gagnant de la Coupe Gagarin; seconde chance, handicap, Over/Under, tiers, face-à-face, des paris sur les buts ou des paris en direct durant les matchs de hockey sur glace, chez Rivalo les amateurs de l’hockey sur glace et des paris sportifs y trouvent leur compte.